Page actualisée le 16 décembre 2019
 
   
Le mot du président Bernard LACOMBE

        A l'issue de l'assemblée générale du 12 décembre 2019, j'ai été reconduit dans mes fonctions ainsi que les membres de mon bureau.
       La fin d'année approchant, nous vous souhaitons de bonnes fêtes et nous vous présentons nos meilleurs voeux de bonheur, santé et réussite dans vos projets pour 2020.

      2019 a été une année très riche pour l'ASPP et l'équipe de bénévoles qui répondent à mon appel, pratiquement chaque mois, pour une matinée de travaux de toutes sortes, rénovation et consolidation de bâtiments et de grottes, électrification de maisons et de caves, entretien des chemins, sentiers et espaces plantés d'iris ou d'arbustes, la liste n'est pas exhaustive!...
      En dehors de ces matinées dites "coup de poing", des membres de l'association sont mobilisés pour l'extraction et le transport de sable, l'approvisionnement en chaux et en matériel divers sans oublier l'essence. La préparation des chantiers est également dévoreuse de temps et d'énergie avec des déblaiements, voire des débuts de reconstruction ou de consolidation de murs et la constitution de stocks de pierres pour les maçons.
      La création d'un totem d'informations, à l'entrée du site, a mobilisé, en grande partie en dehors des "matinées coup de poing", la technicité de Pierre et des bras puissants pour sa mise en place.  Cest un outil indispensable pour la découverte du village des Roches et sa richesse géologique, faunistique, floristique et humaine. Il sera complété par la refonte des panneaux d'informations.
    Pour faciliter la découverte des caves, un éclairage spécifique à détection de présence a été installé par René et Gérard. Le travail doit se poursuivre en 2020.
    Les visiteurs sont nombreux, le chiffre de 11 000 par an qui date d'une dizaine d'années est certainement à revoir. Ils sont admiratifs en découvrant le site exceptionnel des grottes et les travaux de sauvegarde et de mise en valeur entrepris par l'ASPP. Curieux, parfois avides de renseignements quand ils rencontrent des membres de l'ASPP, ils sont en outre généreux, ce qui nous aide à équilibrer notre trésorerie. Toutefois, un regret, le manque de signalisation des grottes aux entrées de Perrier, absence qui devrait être comblée dans un avenir que nous espérons proche.
    Les groupes de scolaires et d'étudiants, difficiles à chiffrer, que nous pouvons estimer à plusieurs dizaines par an, sollicitent parfois l'ouverture de caves géologiquement remarquables, d'autres groupes, souvent des associations de retraités, demandent des visites guidées, c'est intéressant mais prenant, à étudier.

  Sauvegarder, rénover, valoriser un site exceptionnel, avec, en moyenne une quinzaine de bénévoles à chaque matinée "coup de poing", des visiteurs enthousiastes, je devrais être un président comblé mais je suis inquiet.
     Nous arrivons très difficilement à assurer un entretien correct des chemins, des sentiers et des abords des maisons, des caves et des grottes. Cette année la sécheresse nous a aidé en réduisant le débroussaillage mais les plantations ont souffert. Une autre gestion des espaces est à étudier.
     Les tâches de l'ASPP, ce n'est pas seulement le travail sur le site des grottes, il est primordial mais il y a aussi des dossiers à monter pour obtenir des subventions, des renforts, l'aide de spécialistes en géologie, botanique et bien d'autres "sciences".
     Beaucoup à faire pour une équipe dont certains membres réduisent leur activité, Bertrand Barthélemy en fait partie en abandonnant la gestion du site internet.
    Mais, pas de pessimisme, 2020 sera riche en réalisations de toutes sortes et nous serons encore nombreux à travailler dans la bonne humeur pour la sauvegarde des grottes de Perrier à la satisfaction de touristes de plus en plus nombreux.
                Une nouvelle fois mes meilleurs voeux et ceux de mon équipe pour l'année 2020.
                                                Bien cordialement
                                                 Bernard  LACOMBE

 L'au revoir de Bertrand  BARTHELEMY.

  Certes, c'est un au revoir, je ne vais plus actualiser ce site, mais, avant tout, c'est un remerciement pour votre mansuétude devant mes tâtonnements de débutant, les fautes d'orthographe et de syntaxe qui n'ont pas manqué de se glisser dans ma prose laborieuse et malgré la relecture appliquée de Lucette mon épouse, merci pour votre bienveillance.
    Je cesse de m'occuper de ce site, créé il y a plus de quinze ans, pour des raisons personnelles. J'en avais informé notre président Bernard Lacombe il y a plus d'un an. Je reste, dans la mesure du possible, membre actif de l'ASPP.
       En cette fin d'année permettez-moi de vous souhaiter de bonnes fêtes et de vous présenter ainsi qu'à vos proches mes meilleurs voeux pour 2020.

    Après le mot du président et le mien, vous retrouverez vos rubriques habituelles avec quelques aménagements dus à l'assemblée générale et à la fin d'année.
    Le premier chapitre résumera le travail effectué dans les grottes depuis la dernière matinée "coup de poing". Le compte rendu de cette matinée précédera  le résumé de l'assemblée générale du 12 décembre 2019, les projets pour 2020, certes étendus aux années suivantes et la liste des membres du bureau pour le nouvel exercice. (Elle est inchangée).
  La galerie d'images "Travaux en cours de l'ASPP" a été modifiée, en début, des photos de l'illumination des grottes, à la suite une seule vue sur un des grands chantiers de 2020, la rénovation du local de l'ASPP. Suivront des photos sur la plupart des travaux effectués tout au long de l'année 2019.
   L'entretien du site, en continuel recommencement, y tient une place importante, à l'image de l'énergie dépensée par l'association pour le maintenir dans un état acceptable.
   Une rétrospective des travaux de "La Grelette" a pour objectif de monter l'urgence, la "démence" mais aussi la clairvoyance d'une telle entreprise qui a débuté en juin 2018 et se poursuivra en 2020.
              Bonne navigation à tous et une nouvelle fois bonne et heureuse année 2020.
       A bientôt aux grottes, ce site exceptionnel à besoin de "têtes, de jambes et de bras" pour être sauvegardé.
                                                         Bien cordialement
                                                        Bertrand Barthélemy  




 



 
     

   


 

































































LE TRAVAIL  DANS LES GROTTES
 

        Depuis la dernière matinée "coup de poing", nous sommes venus à 3 ou 4 travailler aux grottes malgré le froid et la pluie.
        Un jeudi a été consacré aux illuminations du village des Roches, c'est avant tout l'oeuvre de Bernard  qui a du revenir à plusieurs reprises pour finir l'installation, peaufiner l'éclairage et l'adapter à la puissance du compteur électrique.
     La poursuite de la consolidation du mur de la cave Fouilloux a du être interrompue pour cause de pluie.
 Jeudi dernier, jour de l'assemblée générale, nous étions quatre à poursuivre la rénovation du local de l'ASPP, deux à l'intérieur pour le coulage de fondations, les deux autres à l'extérieur préparant l'accès au mur qui doit être en partie "déconstruit" et l'aire de stockage de ses pierres. A la fin des travaux, il a décidé d'étrenner l'emplacement en s'écroulant! ...             
   
                                                                       *********************
   
Matinée "coup de poing " du 16 novembre  2019.

      Ce sera, très certainement, la dernière "matinée coup de poing" de l'année.  Avec le froid et une méteo incertaine, il est difficile de programmer des travaux en extérieur mais, nous serons bien 3 ou 4 les jeudis pour faire quelques travaux !

   Malgré le froid nous étions 17 répartis sur 4 chantiers:
           - L'entretien des iris à l'entrée du site.
           - La poursuite de l'électrification de la maison Peiny.
           - La Grelette réquisitionnait l'équipe la plus importante pour rebâtir le mur de la terrasse, les escaliers qui la desserviront, poursuivre la construction de l'éperon qui soutiendra la façade d'une grotte et commencer à remblayer la terrasse.
           - L'étroitesse du chantier de consolidation d'un mur de la cave Fouilloux n'autorisait le travail que de deux maçons et, comme souvent dans les grottes, ils devaient s'adapter à la fragilité des vestiges.
  La " centrale à mortier " Peiny  a approvisionné, sans défaillance, des bâtisseurs situés aux extrémités ouest et est du village des Roches. 

  A midi, Bernard a rassemblé ses troupes autour d'une table de charcuterie agrémentée de fromage et de ses merveilleuses tartes.  Dressée dans la  maison Decouzon, devant la cheminée qu'il avait allumée dès potron-minet, ce fut un réconfort certain pour les "hussardes et hussards" des grottes. En début de matinée il y avait une pellicule de glace sur le tonneau d'eau de la centrale à mortier !...  
                                                               *************************       

    
                                                                      
 
ANIMATIONS
       
-  Illumination des grottes pour les fêtes de fin d'année.

 

    *************************             
LA VIE DE L'ASSOCIATION











     



  
 
  Assemblée générale de l'ASPP  du jeudi 12 décembre 2019


   Elle s'est tenue dans la salle des associations de la mairie de Perrier en présence de Monsieur le Maire Bernard ROUX et de deux de ses adjoints .
 Le président sortant Bernard LACOMBE et Pierre GIROIX, aux commandes de l'équipement vidéo, ont brossé l'historique de l'association avant d'ouvrir l'assemblée générale.

  Rapport d'activité:

       Largement évoqué ci-dessus dans "le mot du président", il était illustré par de nombreuses photos et commenté par Bernard et Pierre.
  L'entretien du matériel a été souligné par le président, en particulier la réparation de notre bétonnière par Gérard. Elle  a évité l'achat d'un nouveau matériel qui, en plus, aurait été inadapté à l'usage de notre mini-transporteur.
   Un grand merci à Gérard.
   Bernard a souligné la convivialité et l'efficacité des matinées "coup de poing".

                       Le  rapport moral et d'activité a été adopté à l'unanimité.

  Rapport Financier:

           Présenté par notre trésorière Madame Josiane PIMANT.

    Il présente un remarquable équilibre entre les recettes et les dépenses et fait ressortir un léger excédent voisin de 370,00€  pour une encaisse totale de 6721,80€ .
   Pour notre président c'est la possibilité de poursuivre notre activité mais les subventions d'Issoire communauté, 1000,00€ et de la commune 810,00€ sont indispensables. L'association est malgré tout limitée pour des investissements en matériel ou des travaux d'envergure financés uniquement sur ses fonds propres.
    Josiane a souligné le bon rendement des deux tirelires installées dans les grottes.

   C'est le signe de la satisfaction des visiteurs et pour l'ASPP l'obligation de l'entretien du site et de ses infrastructures.

                      Le rapport financier a été adopté à l'unanimité.

  Election du bureau :

                    Il a été reconduit dans son intégralité. (Voir liste ci-dessous).

     L'assemblée générale s'est poursuivie par la projection du reportage, en octobre, de FR3 Auvergne et de l'époustouflante vidéo réalisée par Bernard  DECLERCK pour les photos et le montage, associé à Bruno PERRIN pour la musique.
     Dommage que nous ne puissions pas en faire bénéficier les amis des grottes de Perrier sans investissements importants en matériel de projection.

      La réunion s'est terminée autour  du verre de l'amitié.

   A jeudi prochain aux grottes, si le temps le permet, pour Bernard et ses trois acolytes.
      (Les volontaire peuvent se joindre à eux dès 8h00) 
                               

    
  
       
                                                                            **********************


             
                                                   LES PROJETS POUR 2020 (et années suivantes ! ...)
  • Poursuite des travaux aux grottes de la Grelette.                 
  •  Poursuite des travaux de restauration du local ASPP.
  •  Installation de barrières sur le sentier des grottes sud.
  •  Réalisation  d'un escalier en rondins  pour accéder aux grottes sud.
  •  Remise en état du sol de la grotte "Marie-Pierrette".
  • Pose de tomettes maison Peiny.
  • Réfection des panneaux d'informations.
  • Stabilisation des ruines de la maison Parpaleix.
  • Mise en place d'un récupérateur d'eau maison Decouzon.
  • Poursuite des équipements électriques des caves et bâtiments.
  • Entretien (perpétuel) des espaces verts, des sentiers et des chemins .    

                                                                                         
                                          Composition du bureau de l'ASPP  pour l'exercice 2020

                               - Président d'honneur :   Albert CHALLEIX.
                               - Président :                
   Bernard  LACOMBE.
                               - Vice-président :            René SAUVADET.
                               - Trésorière :                   Josiane PIMANT.
                               - Trésorier adjoint :         Pierre GIROIX.
                               - Secrétaire :                   Pascale PARRAIN.
                               - Secrétaire adjoint :       
Stéphane PELISSIER.         
                               - Membres :                    Lili ANTOINE.
                                                                      Francette BERANGER.
                                                                      René PIMANT.

                                                                      Jean-Louis THOMAS  
                

                                                                           
                                                  
HISTOIRE DE L'ASSOCIATION                                                                              

                   En avril 1997, naissait, du constat qu'un patrimoine exceptionnel, les grottes de Perrier, allait être irrémédiablement perdu, et de la volonté de quelques Perriérois, efficacement épaulés par Georges Hervé, alors président du centre culturel de Perrier :
             L'Association pour la Sauvegarde du Patrimoine de Perrier (ASPP).

                      Après un inventaire des urgences et, avec les moyens de quelques bénévoles, commença le débroussaillage.
 Il fut suivi, en 1998, par la réhabilitation d'une remise permettant de mettre à l'abri ciment, chaux et matériel divers.


                     L'année 1999 voyait, après le dégagement des éboulis, le début de la reconstruction des murs de la façade des caves. Une équipe de "Jeunesse et Reconstruction" nous prêta main-forte une quinzaine de jours en 1999, 2002 et 2004.

                    En 2001 nos réalisations et nos objectifs étaient reconnus par le Conseil Régional qui nous décerna un premier prix au concours " Environnement Auvergne 2001".

                             Un autre événement, un miracle, grâce au SIVOM ( Syndicat intercommunal à vocation multiple) l'eau et l'électricité sont montées aux grottes.
                    Plus de corvées d'eau, au bas du chemin, à la fontaine de la Barricoune avec une tonne ou des bidons, une bétonnière électrique prêtée par Albert Challeix, le président de l'ASPP, puis achetée par l'association pour le mortier et en 2004, un mini-transporteur à chenilles que nous avons pu acheter grâce à notre premier prix et l'aide  d' une subvention du conseil général.
                Quel changement, quel confort et aussi, une forme de "hargne" décuplée pour sauvegarder ce patrimoine exceptionnel que sont les grottes de Perrier.   


                  En septembre 2006, une équipe de travailleurs en insertion professionnelle est venue nous renforcer. Elle a oeuvré sur le site des grottes jusqu'au 22 décembre 2016. Plus de dix ans de réhabilitation d'habitations, de construction de murs et de multiples autres travaux qui ont assuré la renaissance du village des Roches (nom donné aux grottes de Perrier). 
                  A l'origine, cette équipe était composée de 8 personnes, hommes et femmes, employés 26 heures par semaine.
                  L'encadrement technique était assuré par un "encadrant insertion" de l'association AVENIR.
                  Le suivi des bénéficiaires du chantier et, en particulier le suivi social, était assuré par AVENIR, le but principal du chantier étant la réinsertion, dans le monde du travail, de chacun d'eux.
                  La mise en place de ce chantier a été possible grâce à l'Etat, au Conseil Général et à Issoire communauté qui le financèrent. La communauté de communes, Issoire communauté, assurant, en plus, l'approvisionnement et le réglement des matériaux nécessaires aux travaux.
                       A l'occasion de l'assemblée générale du 9 décembre 2016 Bernard LACOMBE, jusqu'alors vice-président, a succédé,  comme président, à Loïc STOSIK qui avait lui même remplacé Bertrand BARTHELEMY en 2009. Ce dernier avait pris la suite d'Albert CHALLEIX en 2003.
      
Les assemblées générales du 1er décembre 2017, du 13 décembre 2018 et du 12 décembre 2019 ont reconduit le président Bernard Lacombe et l'ensemble des membres du bureau de l'ASPP dans leurs fonctions.    

    
          Télécharger le bulletin d'adhésion à l'association :