Un habitat creusé par l’homme, très certainement habité depuis la nuit des temps. Mais dans l’état actuel de nos connaissances, nous ne savons pas depuis combien de temps.
                Les premiers habitants ont très certainement commencé par aménager des abris naturels sous roches pour finalement creuser les grottes et caves que nous voyons encore aujourd’hui.

              La découverte, d’outils préhistoriques fait remonter la présence de l’homme dans la région à l’Homo habilis, environ 2,6 millions d’années, mais, à cette époque, le plateau de Perrier n’existait pas encore.
             Nous pouvons raisonnablement penser que le village des Roches existait à l’époque celtique.


             En 1403 la tour de guet, faisant partie du système défensif du village, était vendue par un certain Morin Folet au seigneur de Tourzel. Elle est connue de nos jours sous le nom de Tour de Maurifolet.

             En 1789 Le Bouvier Des Mortiers parle, dans son livre « Coup d’œil sur l’Auvergne », des demeures souterraines de Perrier, des restes de la tour et de pans de murailles qui formaient l’enceinte du village.
             Selon l’abbé Mathieu, qui fut le curé de Perrier, 17 familles vivaient dans les grottes au 19ème siècle et à la veille de la seconde guerre mondiale cinq à six familles y étaient encore installées.
             Nous pouvons déduire du décryptage du registre paroissial, qui remonte à 1585, que plusieurs centaines de Perriérois vivaient dans les grottes avant la grande peste de 1630.
            Actuellement vous pouvez découvrir les restes d’environ 300 grottes et caves. Le secteur des caves, en cours de restauration, montre l’importance qu’a tenu la vigne dans l’économie auvergnate.
            La sauvegarde du quartier de la tour de Maurifolet permet de voir l’évolution de l’habitat troglodytique que vous découvrirez dans les falaises qui dominent les sentiers de découverte. L’habitat troglodytique de Perrier est étroitement lié à la géologie du site que vous pourrez survoler en cliquant sur « page suivante ».


Page suivante
Télécharger le bulletin d'adhésion à l'association :